A l’heure du Krak Boursier, combattons la privatisation de la Poste!

Après 20 années de délitement et de casse organisé du Service Public (voulus par les gouvernements successifs), l’annonce de la privatisation de la Poste a de quoi inquiéter tous les salariés, les retraités et les chômeurs. Car la logique de rentabilité, appliquée à la Poste, aurait les mêmes effets (a déjà les mêmes effets) que ceux que l’on connaît coté Télécom et aujourd’hui chez Gaz de France et EDF:

  • Augmentation des tarifs,
  • Effondrement de la qualité de service,
  • Abandon de l’égalité des tarifs (prix moins chers pour les entreprises et plus chers pour les particuliers),
  • Abandon de la couverture territoriale et de la présence en zones rurales,
  • etc.
  • Mais richesse pour les gros actionnaires.

Car en plus des ponctions de l’État sur ses ressources, la privatisation introduit dans le circuit un nouvel acteur: l’actionnaire ! Et la seule morale de l’actionnaire est de ponctionner, à son profit, les ressources de l’entreprise ![ Reprise de l’ancien site, date de publication initiale antérieure (20 septembre 2008) ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*