Cet homme est dangereux !

Certains rigolent en regardant le procès Clearstream. Pas moi !

Lorsqu’un individu est capable de dire qu’il souhaite que son adversaire soit « Pendu à un croc de boucher« , ça fait peur; oui, vraiment peur !

Un homme tristement célèbre leader de d’extrême droite, a tenu les mêmes propos en Allemagne au 1er tiers du 20e siècle; lorsqu’il a dit cette phrase on n’a pas cru qu’il irait jusque au bout de ses paroles : erreur ! Cet homme était Hitler !
Faire pendre à des crocs de boucher ses adversaires, Hitler l’a fait !

A mon avis, lorsqu’un homme profère de telles horreurs (« Pendu à un croc de boucher« ), il est dangereux ! Oui, véritablement dangereux !
Pas étonnant alors que ses ministres tiennent des propos racistes.

La Phrase « Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes », elle aussi a été prononcée en Allemagne par le même individu ; à cette époque il s’agissait des juif ! Aujourd’hui elle est prononcée contre des originaire d’Afrique du Nord, ou des musulmans, qui sont aujourd’hui stigmatisés de la même manière.
Il s’agit de racisme ! C’est très grave !

Non il ne s’agit pas de « dérapages »; d’ailleurs il y en a trop pour que ce soient des dérapages; c’est une véritable stratégie; c’est délibéré; c’est orchestré !

En réalité il s’agit d’ancrer la majorité présidentielle à l’extrême droite, en raclant les fonds de tiroirs des électeurs de Le Pen, pour s’assurer une victoire aux régionales de 2010 et rélection en 2012, afin de poursuivre et aggraver la politique inhumaine que nous subissons.

Il s’agit de monter à l’extrême droite que le gouvernement est sur ses valeurs.
Le National Socialisme c’était le racisme incarné ! On a vu les dégats qu’il a fait !

Attention: la bête immonde est toujours là, comme une hydre ; l’oublier c’est hâter sa résurrection.

Prenons garde que la banalisation, jointe à des falsifications de l’histoire, ne provoque son retour, et celui de ses crimes !

Le démocrate aurait tort de sourire; s’il veut survivre, il lui faut combattre.

[ Reprise de l’ancien site, date de publication initiale antérieure ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*