Le droit de grève est une liberté individuelle!

Comme toutes les libertés individuelles il faut la défendre !

Le droit de grève en France est:

  • un droit garanti par la Constitution
  • un droit individuel des salariés
  • Bref, c’est une liberté individuelle

A contrario de ce qui est annoncé dans les médias et les politiciens réactionnaires (= Sarkozistes), le droit de grève n’est pas un droit des organisations syndicales.

Le droit de grève a été reconnu à la fin du XIXème siècle comme un droit individuel et de légitime défense, qui peut attenter à d’autres droits.

La Constitution de 1946, dont le préambule a été conservé comme Préambule de la Constitution de 1958 (5ème République) le consacre comme une liberté fondamentale.

Or, puisque le droit de grève est un droit individuel, aucun salarié ni aucun citoyen ne peut priver d’autres salariés de leur liberté de faire grève.

Le droit de grève est donc un droit individuel, même s’il est encadré jusqu’à maintenant par le préavis dans les services publics et la fonction publique (mais seulement là).

Les salariés exercent donc librement leur droit de grève.Il n’est donc pas pensable d’encadrer le droit de grève au niveau individuel, qui plus est en portant atteinte à la liberté individuelle de faire grève ou non.

Il n’est pas, non plus, pensable de figer, a priori, les salariés dans leurs intentions. C’est pourquoi le décret gouvernemental qui prévoit un « accord de prévisibilité de service », dans lequel les salariés seraient invités à faire connaître leur participation à la grève 48 heures à l’avance est liberticide.

En outre, une telle demande est une pression exercée contre le salarié pour le dissuader de faire grève.

Enfin, la jurisprudence de l’Organisation internationale du travail (OIT) n’admet le service minimum que lorsque des questions de santé et de sécurité sont en jeu. Pas en matière de transport, ni d’éducation.

Le projet gouvernemental de limiter le droit de grève est bien un projet liberticide.

Attention: lorsque l’on s’attaque aux libertés individuelles ce sont toutes les libertés qui sont attaquées. C’est pourquoi un tel projet doit être combattu vigoureusement.

[ Reprise de l’ancien site, date de publication initiale antérieure ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*