La guerre hors limite et la paix sans visage

Dans la revue Navire & histoire (N°66),que l’on trouve en kiosque, l’éditorial non signé intitulé « La guerre hors limite et la paix sans visage » traite de la situation de guerre dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, suivi d’un gros dossier sur la guerre en Libye.

Le listage des faits actuels et les commentaires que l’éditorialiste en fait propose un éclairage que l’on ne trouve nulle part ailleurs, alors qu’on devrait le trouver ailleurs, dans les revues « de gauche ».

Mais même dans les journaux communistes on note un décalage avec la brutalité de la réalité.

Scénarisation de la mort d’Oussama Ben Laden, Libye, Japon, Côte d’Ivoire, Palestine, modernisation des marines militaires, lutte anti-piraterie, sont décrites successivement, avec un autre regard.

« Aujourd’hui, comme les événements en Libye le démontrent ( au moins pour ceux qui prennent encore le risque de s’arrêter pour penser), ces piscines [de « mensonges »], débordent et forment un immense marécage voilant le fond totalitaire sur lequel sont bâties les sociétés modernes sous un discours « humanitariste » de plus en plus mielleux« .

Je m’étais fait la réflexion que l’intervention en Libye avait beaucoup de points communs avec l’intervention française en Algérie en 1830. Ce numéro de Navire & Histoire me conforte dans cette vision des choses.

Décidément ce début du 21e siècle ressemble de plus en plus au 19e siècle.

A noter ce listage des morts entre le 10 janvier 2011 et le 14 mai:

  • Libye = 4509 morts,
  • Côte d’Ivoire = 3093 morts,
  • Afghanistan/Pakistan = 2807 morts,
  • Mexique (guerre des cartels) = 1899 morts,
  • Irak = 1351 morts,
  • Soudan = 1050 morts,
  • Syrie = 918 morts,
  • Nigeria = 874 morts,
  • Égypte = 858 morts,
  • Yémen = 517 morts,
  • Somalie = 464 morts,
  • Tunisie = 273 morts,
  • Palestine/Israël/Liban = 114 morts,
  • Bahreïn = 32 morts,
  • Kenya = 32 morts (émeutes de la faim),
  • Algérie =29 morts
  • Maroc = 17 morts

Autre info, dans la note 3 de bas de page: « Uniquement chez les agriculteurs indiens, la crise économique de 2008 aurait entraîné 14 000 décès par suicide. Combien d’hommes, de femmes et d’enfants sont morts des conséquences directes des jeux financiers ? « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*