Je serai place Stalingrad à Paris, le 2 février 15h00 !

Comme rien n’est organisé à Dieppe pour célébrer le 70e anniversaire de la Victoire de Stalingrad, j’irai donc à Paris samedi après-midi à 15h00, place Stalingrad !
Car je suis de ceux qui continuent à penser que notre liberté doit beaucoup à cette victoire.
6 mois de combats, des millions de morts, pour stopper la bête immonde, faire reculer le racisme et la barbarie, cela mérite autre chose que l’oubli.
Je suis de ceux qui considèrent que le préambule de la Constitution de la Ve République, qui reste celui de la constitution de 1946, préambule que les gaullistes de 1958 n’ont pas pu effacer, lui doit beaucoup.
Ce préambule commence d’ailleurs par : « 1. Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d’asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. »
Ce sont mes fondamentaux et mes valeurs ! C’est le fondement de mon engagement !
Car je suis de ceux qui continuent de considérer que la Sécurité Sociale (même avec ce qu’il en reste), les retraites (même avec ce qu’il en reste), le salaire minimum et même le RMI et le RSA, les statuts et conventions collectives, le droit syndical et le droit de grève, doivent beaucoup à cette victoire de Stalingrad.
Et s’il n’y avait que pour cela, j’irai aussi en souvenir des trois amis de mon père, 3 jeunes de son groupe de FTP, morts pour la France car torturés dans les geôles nazies parce qu’ils n’avaient pas eu sa chance, et dont le nom est sur le monument de Penmarch dans le Finistère.
Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*