François Fillon s’amuse à rappeler son rôle dans les errements de la gauche molle

En visite à Las Vegas, M. François Fillon a déclaré « J’ai ouvert les télécommunications à la concurrence. Vous pensez qu’il y aurait de l’Internet en France si on avait toujours France Télécom avec des fonctionnaires? »

Évidemment les 53.000 fonctionnaires appartenant toujours aux effectifs d’Orange (ils représentent encore environ la moitié des effectifs français, dont la majorité des techniciens) sont particulièrement choqués par cette nouvelle sortie contre les fonctionnaires, que M. Fillon entend faire disparaître à vitesse grand V s’il accède aux fonctions présidentielles.

Il est peut-être plus utile de lui rappeler ce que l’entreprise publique et les fonctionnaires de France Télécom ont su réaliser ! Mais peut-être pas qu’à lui !

Albert Perrot est mort.

Fondateur de l’Institut CGT d’Histoire sociale de la Seine-Maritime dont il fut vice-président, j’y ai côtoyé Albert Perrot pendant une une douzaine d’année. C’était un humaniste fraternel, toujours calme, toujours déterminé, toujours modeste, passionné de culture ouvrière.

Albert est mort le 9 novembre 2016. Il aurait eu 90 ans le 5 janvier prochain.

C’était un grand homme !

Albert Perrot sera inhumé ce 16 novembre à Fay-aux-Loges (Loiret). Un hommage lui sera rendu le vendredi 18 novembre à 11 h, à la salle Navalis du CE de Dresser, boulevard Winston-Churchill.

1830: coalition, grèves, bris de machines, dans l’imprimerie parisienne

Les amis et camarades de l’IHS CGT du Livre Parisien m’ont fait l’honneur de publier dans leur revue HistoLivre N°16, les fruits d’un court travail que je leur avais communiqué sur une « coalition d’ouvriers imprimeurs à Paris en 1830 », travail que j’ai effectué dans le cadre d’une recherche plus vaste sur les grandes grèves de 1830 en région rouennaise. Merci à eux !

Les deux conceptions de la Nation

Il y a deux conceptions de la Nation: celle du nationalisme, c’est à dire de l’exclusion, et celle de l’internationalisme.

Il y a la conception royaliste et réactionnaire de la nation autour d’une communauté d’exclusion autour d’un particularisme (exemple: la religion). Le nationalisme d’extrême droite repose sur cette conception étriquée et dépassée depuis 230 ans de la Nation.

Il y a la conception de la Nation issue de la Révolution Française et de Jean Jacques Rousseau (Le contrat social), qui est une communauté de droits de gens voulant vivre ensemble et se donnant une Constitution. De ce fait le fondement de la Nation issue de la République française est le triptyque républicain: « Liberté-Égalité-Fraternité ».

Nation – Henri Peña-Ruiz par legrandreinventaire

14-18 : “On croit mourir pour la Patrie, on meurt pour des industriels”

Superbe documentaire sur la guerre 14-18. J’ai particulièrement apprécié la partie sur la propagande de guerre, et la diabolisation des chefs adverses (exemple: Guillaume II).

Cela m’a immédiatement fait penser à la manière dont hier, dans l’émission 28 minutes sur Arte, deux prétendus experts bellicistes s’en sont pris à Poutine et Bachar El Essad, à propos de la guerre en Syrie: leur speech sonnait tellement faux !

« Mais pourquoi n’y a-t-il pas de manifestations en Europe, contre la guerre en Bosnie? » s’interrogera Élisabeth Quin? Mais c’est simple: Après les massacres en Irak et en Libye, une majorité de gens a compris que ces guerres n’étaient pas des guerres pour la démocratie, mais pour les industriels, les banquiers et les spéculateurs !